La Reine du Ciel

Il y a quelques mois, alors que je m’efforçais a lire et comprendre la Bible, Parole de Dieu, j’ai été forcé de m’arrêter sur deux passages, tous deux dans le livre du prophète Jérémie,  qui ont changé beaucoup pour moi…

Publicités

Bienvenue Brittany-Joséphine! André-Elior yaya ya ba leki ebele :)

Joyeux anniversaire Emmanuel

Le 22 mars dernier était l’anniversaire d’Emmanuel. Je me suis arrêté pour regarder derrière au chemin parcouru jusqu’ici. Qui est comme toi mon Dieu? Depuis le début tu as porté Emmanuel, tu l’as préservé, protégé, mis ta main aimante sur lui en tout temps. Mon coeur te loue pour la longueur, la largeur, la hauteur et la profondeur de ton amour qui dépasse tout ce que l’intelligence peut cerner. Tu es capable de nous donner plus que ce que nous te demandons, à cause de ton nom. El Shadaï, je te reconsacre Emmanuel et j’invoque la plénitude de ton royaume dans son coeur. Qu’il soit en lui comme il est au plus haut des cieux: louanges pour ta sainteté et ta gloire.

Je prie que chaque jour que tu donnes, Emmanuel reste fidèlement uni au Seigneur Jésus-Christ, notre unique sauveur. Donnes à Emmanuel d’apprécier la richesse infinie des biens que tu nous donnes en Jésus. Que la vie d’Emmanuel soit un témoignage que Jésus-Christ est plus que suffisant, qu’en lui le Ciel nous est ouvert, qu’il n’y a pas de limites, que toutes choses sont nouvelles.

Que ta paix qui dépasse tout ce qu’on peut comprendre garde Emmanuel dans ta présence, dans la droiture et la joie.

L’importance de la présence sociale

selon une étude IBM portant sur les moyens les plus utilisés d’interaction avec la clientèle, 16% seulement des échanges sont fondés sur les réseaux sociaux. L’étude prédit tourefois que ce taux va s’élever à 57% dans 3 à 5 ans. Une croissance de 256%! Les entreprises commerciales dès maintenant doivent apprendrent à migrer des « 4P » du Marketing (Product, Place, Price, Promotion) aux « 4C » du social (Content, Connecting, Community, Curating). 

Charles Phola

« Education is the most powerful weapon which you can use to change the world ». L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on peut utiliser pour transformer le monde. La citation est de Nelson Mandela.

Pourtant au début du vingtième siècle, plusieurs décennies avant Nelson Mandela,  Charles Phola, un chef local et instructeur d’école dans le Bas-Congo avait compris cette vérité fondamentale. Il prêchait et militait que le meilleur moyen d’élever la condition de l’indigène face au colonisateur était d’assurer la meilleure éducation (instruction) possible au plus grand nombre. Il fera de ce fait le projet de sa vie. Avec les moyens que sa position sociale lui permettait de rassembler il va construire écoles et se battre pour instruire le plus grand nombre de villageois.

Je pense avoir lu quelque part qu’à un moment la trajectoire de sa vie a croise celle de Paul Panda qui partageait totalement sa passion et sa vision. Paul Panda était plus instruit et voulait déjà en ces années démarrer une sorte de révolution manufacturière en localisant des techniques mécanisées d’extraction d’huile de palme et de fabrication de briques en terre. Ils étaient un siècle en avance sur leur époque! C’étaient des patriotes.

Comme Paul Panda, Charles Phola semble avoir été oublié. Pourtant son combat est toujours d’actualité. L’éducation, arme puissante pour transformer le Congo, semble plus négligée aujourd’hui qu’elle ne l’était hier. Comment peut-on implémenter une stratégie de développement s’il n’y a pas la masse critique d’hommes de qualité pour l’exécuter et la pérenniser?

La mémoire de Charles Phola mérite d’être honorée par son pays et son combat, l’éducation de qualité pour tous, mérite de figurer en première page de l’agenda de ceux qui ont les moyens d’influencer le destin du Congo.

Au rayon des anecdotes, Charles Phola avait construit une maison en dur, avec un étage. Ce fut chose inouïe a l’époque, qui suscitait étonnement et admiration dans les contrées environnantes. Encore enfant mon père, le professeur Zéphyrin Butsana, en a visité les ruines, derrière les pas de son ainé le Dr Adrien Phongo. Même effondrée la maison suscitait encore de l’admiration.

Quelle est l’histoire des armoieries de la ville de Kinshasa

Les armoiries de la ville de Kinshasa comprennent en leur centre une forme résolument humanoïde mais clairement inhumaine (à mon gout je dirai l’allure est maléfique), avec une sorte de queue épaisse vers le bas et latéralement ce qui ressemble a de larges ailes vertes rayées. Quelqu’un sait-il (elle) quelles sont l’origine et l’histoire de ce symbole et en quoi il est valablement représentatif de la ville de Kinshasa?

images

Le nouveau ciel et la nouvelle terre

Alors je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre. Le premier ciel et la première terre avaient disparu, et il n’y avait plus de mer.

Et je vis la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, qui descendait du ciel, envoyée par Dieu, prête comme une épouse qui s’est faite belle pour aller a la rencontre de son mari. J’entendis une voix forte qui venait du trône et disait: « Maintenant la demeure de Dieu est parmi les hommes! Il demeurera avec eux et ils seront ses peuples. Dieu lui-même sera avec eux, il sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux. Il n’ y aura plus de mort, il n’y aura plus ni deuil, ni lamentations, ni douleur. En effet, les choses anciennes auront disparu.« 

Alors celui qui siège sur le trône déclara: « Maintenant, je fais toutes choses nouvelles. » Puis il me dit: « Écris ceci, car mes paroles sont vraies et dignes de confiance. »

Apocalypse 21:1-5