Découverte de champigons se nourrisant de plastique

Des chercheurs de la Yale University (USA) viennent de découvrir dans la forêt amazonienne une variété de champigons se nourrisant de plastique. Il s’agit plus particulièrement de micro-organismes vivant dans les tissus de certains champigons et pouvant se nourrir exclusivement de polyuréthane. Le polyuréthane n’est pas le seul type de plastique à polluer notre environnement mais ce serait peut être là un premier pas dans une gestion 100% naturelle du problème écologique que représentent les déchets en plastique.
Les résulats de recherche ont été publié dans l’article « Biodegradation of Polyester Polyurethane by Endophytic Fungi » du journal scientifique « Applied and Environmental Microbiology »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :