Traffic illicite de perroquets gris

CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora) est un traité international poursuivant la protection des espèces végétales et animales en danger.

Les perroquets gris que l’on trouve en RDC sont protégés par cette convention. A cette fin, la loi congolaise n’autorise l’exportation que de 5000 perroquets gris par an. En 2012, la province du Maniema a elle seule – malgré l’interdiction par les autorités provinciales de procéder à  la capture de ces oiseaux- a transféré vers Kinshasa au moins 5150 perroquets gris qui ont été par la suite exportés en Europe ou en Asie. C’est sans compter les perroquets qui ont été exfiltrés des autres provinces. Les trafiquants de Kinshasa vendent chaque perroquet a 20 USD. Une fois en Europe, chaque oiseau se négocie a 1000 euros ou plus…

Nos perroquets gris sont en danger.