Aimant, aimant

Un sujet qui excite toujours Bryan. Ici son « experience numero 8 » 😉

20140124-171831.jpg

20140124-171906.jpg

20140124-172036.jpg

Publicités

Space Invaders

Permier programme Scratch d’Emmanuel

space_invaders

Projet numéro 4

Système de feux de circulation avec passage piétons et bouton poussoir d’appel 🙂

Projet 4

Exposition au bisphenol-A

L’Efsa, l’autorité européenne pour la sécurité des aliments, a passé en revue près de 450 études publiées sur le bisphénol A (BPA) et vient d’en tirer comme conclusion que l’exposition au BPA peut être nocive pour l’être humain, affectant notamment le foie, les reins et les glandes mammaires. Ce n’est, pour l’instant, qu’une conclusion d’étape, précédant l’avis définitif qui est attendu pour le mois de mars prochain.

Les « effets possibles du BPA sur les systèmes reproductif, nerveux, immunitaire, métabolique et cardiovasculaire, ainsi que sur le développement de cancers pourraient constituer une préoccupation potentielle pour la santé humaine » estime l’agence européenne qui recommande donc que les seuils d’exposition au BPA soit divisés par 10, par rapport au seuil tolérés aujourd’hui. Ce seuil passerait ainsi de la dose journalière tolérable  actuelle de 50 µg par kg de poids corporel et par jour à 5 µg par kg par jour ».

Dans son rapport d’étape, l’Efsa recommande également que le taux de BPA présent dans les emballages alimentaires soient réduits de 90%.

Rappelons que le bisphénol A (BPA) est une substance chimique principalement utilisée en association à d’autres substances chimiques pour la fabrication de plastiques transparents et de résines, notamment certains plastiques d’emballage. Il peut migrer en petites quantités dans les aliments et les boissons stockées dans des matériaux qui contiennent cette substance. C’est pourquoi depuis le mois de juin dernier, la vente et la fabrication de biberons contenant du BPA sont interdites au sein de l’Union européenne.

Source: http://www.topsante.com/medecine/medecine-divers/environnement-et-sante/lexposition-au-bisphenol-a-devrait-etre-divisee-par-10-53239