Je veux que mes enfants échouent

Je veux que mes enfants échouent !”. Intéressant ou effrayant ? C’est le titre d’un article original de Joshua Raymond sur lequel j’ai trébuché aujourd’hui.

Voici ce que certaines personnes sensées disent de l’échec :

« N’handicapez pas vos enfants en rendant leur vie facile » – Robert A. Heinlein

« J’ai raté plus de 9000 lancers dans ma carrière. J’ai perdu près de 300 matches, 26 fois on m’a fait confiance pour marquer le panier qui scelle la victoire et j’ai raté. J’ai échoué tellement de fois dans ma vie. C’est cela qui m’a permis de réussir » – Michael Jordan

« L’élève auquel on n’exige jamais de faire ce qu’il n’est pas capable de faire, ne fait jamais ce qu’il est capable de faire » – John Stuart Mill

J’adapte avec permission une traduction du texte original anglais, qui peut être trouve ici.

Je veux que mes enfants échouent. L’échec n’est probablement pas sur la liste des choses que vous souhaitez pour vos enfants, mais il devrait l’être. L’échec est l’une des expériences les plus importantes que vous enfants peuvent avoir. La route vers la réussite est pavée d’échecs parce que l’échec nous apprend comment réussir.

Je veux que mes enfants échouent. C’est seulement lorsqu’ils échouent qu’ils ont une occasion de se relever. C’est seulement lorsqu’ils échouent qu’ils apprennent à travailler dur. C’est seulement lorsqu’ils échouent qu’ils apprennent ce qui marche et ce qui ne marche pas. C’est seulement lorsqu’ils échouent qu’ils apprennent que parfois les gens ont besoin d’un peu d’aide. C’est seulement lorsqu’ils échouent qu’ils apprennent à avoir de l’empathie pour ceux qui ont des difficultés. C’est seulement lorsqu’ils échouent qu’ils apprennent que la vie n’est pas toujours juste. C’est seulement lorsqu’ils échouent qu’ils apprennent ce que c’est d’être humain.

Je veux que mes enfants échouent, mais pas jusqu’au point où ils n’ont plus l’énergie émotionnelle de continuer. En ce moment je suis ici à aider dans la préparation d’une présentation, passant du temps à travailler avec mes enfants pour qu’ils réussissent, leur disant que je crois qu’ils peuvent réussir s’ils continuent d’essayer. Mais je ne serai pas toujours là pour eux, alors il faut qu’ils internalisent cette motivation de sorte qu’ils puissent réussir, même s’il arrive un jour ou personne ne crois en eux.
Je veux que mes enfants échouent, mais pas jusqu’au point où ils ne savent plus se nourrir, se loger ou s’habiller eux-mêmes. Pendant qu’ils sont encore sous ma dépendance, les conséquences de l’échec ne constituent aucune menace pour leur santé ni pour leur bien-être. C’est pour eux le moment à travers les échecs d’apprendre à réussir.

Je veux que mes enfants échouent en classe ! C’est cela la vraie éducation ! Je ne veux pas qu’ils pensent que la réussite est facile, mais lorsqu’un enfant est suffisamment brillant pour apprendre avec un effort minimal et est récompensé avec les meilleures notes pour cela, il/elle risque de commencer à penser qu’il n’est pas nécessaire de travailler dur pour réussir. Je veux qu’ils luttent, qu’ils ne réussissent pas toujours au premier essai, qu’ils apprennent que demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse ou de manque d’intelligence, je veux qu’ils voient que la réussite est souvent un long processus.

Je veux que mes enfants échouent. C’est la raison pour laquelle nous complétons leur instruction à la maison. Nous challengeons nos enfants avec des matières qui sont au dessus de leur niveau scolaire. A travers ces exercices qu’ils trouvent parfois très difficiles, ils apprennent qu’il y a une forte corrélation entre les efforts qu’ils déploient et les résultats qu’ils obtiennent. Lorsque les points sont mauvais, ils apprennent qu’il faut encore faire des exercices pour s’améliorer. Cette attitude les conduira plus loin que leur intelligence naturelle.

Je veux que mes enfants échouent – et vous devez souhaiter la même chose aux vôtres. Si vos enfants luttent, aider les a apprendre à réussir. Ne rendez pas la réussite facile pour eux, mais enseignez leur les compétences dont ils ont besoin pour réussir. Si vos enfants n’ont pas, de temps à autre, des moments difficiles a l’école, demandez pourquoi. Demandez un programme qui les met au défi et les fait travailler dur pour obtenir leurs points. Apprendre à réussir au-delà de l’échec est une des compétences les plus importantes qu’ils puissent apprendre.

Je veux que mes enfants échouent. C’est de cette manière qu’ils apprendront à réussir.

3 Réponses

  1. Ohhh c 4444

  2. C’est tres interessant. Je pense que j’agree.

  3. Simon, je partage une partie de ceci mais ceci ouvre un débat particulier sur les objectifs que nous assignons à nos enfants et que nous nous assignons pour nos enfants: on tombe ici dans la même rhétorique qu’en gestion des ressources humaines. Les objectifs doivent être SMART. Etant censes conduire les enfants plus en avant, ils demanderont nécessairement de l’énergie, du courage et de la stratégie en plus de la discipline dans l’exécution et comme tout projet comporter des risques que l’échec temporaire aidera à mitiger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :