Les liens entre le lingala et l’anglais

Voici quelque chose qu’il me tarde d’avoir mis par écrit depuis un certain temps: l’apparente influence de l’anglais sur le lingala. Si les portugais semblent avoir été les premiers occidentaux a aborder ce qui deviendra plus tard le territoire congolais, ils se sont essentiellement limités a la cote (Bas-Congo). Les missionnaires protestants (américains, anglais, scandinaves), les membres des équipes d’exploration de Stanley (des anglais pour la plupart, bien que travaillant pour Léopold II roi des belges) ainsi que les trafiquants d’ivoire seront les premiers a pénétrer plus profondément dans les terres. Le fleuve Congo entre le Stanley pool et l’actuelle Kisangani deviendra l’autoroute naturelle de ces activités. Cette région est justement la zone de forte influence du lingala. Je trouve des lors frappantes les ressemblances suivantes entre mots lingala et anglais, indication probable de l’influence précoce de la langue / culture des nouveaux venus sur celle de la population locale:

Mot Lingala Mot Anglais Traduction française
Buku Book Livre
Beta Beat Taper
Boato Boat Bateau, pirogue
Mbetu Bed Lit
Mutuka Motorcar Véhicule (automoteur)
Mami Wata « Mummy Water » Sirène 🙂
Doti Dirty Sale (?)
ko sueta to suit convenir

Fracture numérique

La fracture numérique en RDC ne se limite pas qu’au manque d’accès aux ordinateurs et a Internet pour la grande majorité des citoyens, la quasi-restriction de l’informatique aux besoins de bureautique, voire au traitement de texte, l’usage limité d’Internet par ceux qui sont connectés… Elle est amplifiée par l’ignorance de l’anglais, car la francophonie est géniale, mais la langue française ne suffit plus dans un monde digital ou l’essentiel du savoir circule en anglais.